Magnifique Médinilla Magnifica

Cet article est le premier d’une longue série que je vais consacrer aux plantes d’intérieur : elles sont si jolies et différentes, parfaites pour donner du cachet à votre appartement. On commence aujourd’hui avec une plante qui porte remarquablement bien son nom : la medinilla magnifica.

Choisir sa medinilla magnifica

J’ai découvert l’existence de cette petite merveille de plante grâce à Victoria du blog Mango and Salt : propriétaire d’une belle collection, vous trouverez dans son blog des tas de conseils et d’idées de plantes pour votre petit chez-vous.  Revenons à notre medinilla magnifica : c’est une plante d’intérieur avec de jolies feuilles épaisses et gaufrées, et de sublimes fleurs roses dégradées qui retombent harmonieusement. Le prix de cette plante varie de 10 euros à 40 euros. Plus votre plante comporte de fleurs, plus le prix sera élevé. Au moment de l’acquisition, optez pour une plante avec de jolies feuilles vertes sans défauts, et des fleurs encore en boutons, pas trop ouvertes pour en profiter longtemps. C’est très satisfaisant de voir chaque semaine les boutons s’ouvrir un peu plus.

Entretenir sa medinilla magnifica

De la lumière et de l’humidité

Sur les conseils de Victoria, ma medinilla se porte merveilleusement bien ! Elle doit être exposée à la lumière mais pas directement au risque que les feuilles brûlent. J’ai exposé la mienne sur une petite table près d’une fenêtre avec un voilage devant et cela lui réussit. Je vous conseille donc un environnement doux et beaucoup d’humidité : pour lui donner toute l’humidité dont elle a besoin pour s’épanouir, je vaporise les feuilles dessus et dessous tous les jours.

Arrosage

Concernant l’arrosage, je vous conseille de vérifier régulièrement la terre de votre medinilla et de ne jamais la laisser se dessécher trop longtemps. Je l’arrose une  à deux fois par semaine selon s’il fait chaud ou frais. Quand votre medinilla a besoin d’eau, ses feuilles tombent vers le bas et se ramollissent. Pas de panique, un bon verre d’eau et elle reprendra toute sa fermeté le lendemain. Attention toutefois à ne pas laisser de l’eau stagner : l’erreur des débutants est souvent de trop arroser, mais rappelez vous que survivrez mieux sans eau que la tête sous l’eau : pour les plantes, c’est pareil !

Après la floraison

La floraison a lieu au tout au long du printemps et de l’été (avril / juillet), parfois plus, parfois moins. Couper les tiges assez court afin qu’elles puissent repousser, mais d’après ce que j’ai lu, ce n’est pas facile ! Ma medinilla n’en est pas encore à ce stade donc j’expérimenterai cette technique plus tard.

Pour conclure, la medinilla est une plante sublime qui demande de l’attention mais fera l’objet de beaucoup de compliments ! J’avais acheté la mienne à Amsterdam mais vous pouvez en trouver chez Truffaut ! Si vous souhaitez des conseils plus détaillés, je vous invite à lire l’article de Victoria sur sa magnifique medinilla magnifica ! 

Allez-vous craquer pour une medinilla magnifica ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *