L’oxalis : cultivez des trèfles à la maison

Aujourd’hui, je vous parle d’une plante que j’affectionne particulièrement : j’ai nommé l’Oxalis, une façon de cultiver de jolis petits trèfles à la maison !

Un faux trèfle à cultiver chez soi

 Avec sa jolie forme de trèfle à trois feuilles, l’oxalis est selon moi l’une des plus jolies plantes pour orner votre intérieur. On trouve des oxalis verts ou pourpres : le mélange des deux donne un très bel effet décoratif ! Vous pouvez également planter l’oxalis en extérieur.

Vous pouvez les mettre directement en pot, mais aussi dans des suspensions : effet garanti ! Si vous réussissez à trouver des petites oxalis, vous pouvez les mélanger pour obtenir une belle petite forêt de trèfles verts et pourpres. Canon !

La particularité de  cette plante est que ses petites feuilles réagissent à la lumière. En effet, elles se referment la nuit, et s’ouvrent en plein jour : comme des petits papillons.  Un vrai spectacle dont on ne se lasse pas !

L’oxalis n’est pas une plante chère : son prix est variable, de 4 à 10 euros. J’ai acheté les miennes chez Truffaut ! Pour le petit peau « monstera », c’est Truffaut aussi !

Des conseils pour une belle collection d’Oxalis

Une lumière douce

Comme beaucoup de plantes, l’oxalis a besoin de lumière, mais ne doit pas y être exposé directement. Vous verrez que l’oxalis ira chercher la lumière, ses feuilles seront directement orientées vers la source lumineuse la plus proche. A défaut, préserver la de la lumière directe derrière un voilage, mais attention à ce que les feuilles ne brunissent pas.

L’oxalis est aussi une plante fleurie !

Un arrosage régulier et justement dosé

J’arrose mes oxalis une fois par semaine, j’attends que la terre soit sèche avant de l’hydrater de nouveau. Lorsque je les achète, je les enlève de leur pot et les plante directement dans un joli pot en céramique. Afin d’éviter une terre trop humide qui a tendance à pourrir, je dispose au fond des pots des billes d’argile, j’ajoute mes oxalis dans le pot et je complète avec un terreau pour plantes vertes. On obtient donc une terre humide, mais pas trop. Juste ce qu’il faut pour obtenir pour que votre oxalis s’épanouisse.

En hiver

Une fois que la basse saison arrive, la plante a besoin de repos. Il est donc préférable de couper les tiges à ras de la terre, de laisser sécher le terreau et de conserver la plante dans un endroit frais et humide, loin de la lumière (par exemple, une cave !).

Si vous souhaitez davantage de conseils sur les oxalis, notamment sur les boutures, rendez-vous sur le blog 100 % plantes de sweetyoxalis !

Conclusion : l’oxalis est une plante magnifique et harmonieuse qu’on prend plaisir à regarder ! Elle ne demande pas beaucoup d’attention et convient parfaitement à ceux qui n’ont pas la main verte, mais qui n’ont pas envie de se priver de plantes pour autant. Une belle lumière et un peu d’eau, le tour est joué ! C’est si facile qu’on multiplie les acquisitions : j’en suis a ma troisième. Même quand il n’y a plus de place, il y en a encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *